home


photos
radio
musik
blug
liens
les restes
les gnous

(me) ...


paloma fengarol

GALETTES

CONCERTS

arthur h
bjork
jeanne cherhal
dionysos
ben harper
jude
alicia keys
justin timberlake

jeanne
Le Trianon Paris - 02 décembre 2006
Article écrit le 13.12.06 (pas supersticieuse la guêpe)


Allo, à l'eau, alors ?
dionysos Je vous l'accorde le titre est bien pourri. 2ème concert de la semaine au Trianon, toujours aussi bien placé. Pas de fouille, ça j'aime, du coup l'article sera illustré de quelques photos maison. En bonne compagnie (elles se reconnaîtront). Ce concert était le premier grand RdV de Jeanne Cherhal à Paris, enfin le troisième de la mini-permanence de Jeanne au Trianon. Il m'avait déjà été donné de la voir un peu plus chevelue au Théâtre Rutebeuf (Clichy) en concert acoustique sans amplis. J'avais été à l'époque bluffée par l'aisance de la demoiselle. Décalage entre ce physique de brindille et cette maîtrise de la scène, humour, grande musicalité, malgré une voix pas très forte qu'on avait un peu de mal à entendre parfois (ça m'apprendra à arriver en retard et à me retrouver en fond de salle). Ce fut un très bon moment qui reste dans ma mémoire en bonne place. J'eu d'autres occasions de la revoir, l'Adami au Bataclan, dans le brouhaha du bar... insupportable mais Jeanne avait tenu bon au piano et à la basse. Puis avec ses potes du labels Tôt ou Tard, pour la fête de la Musique à la Maroquinerie. Mais le Trianon, c'était le premier concert sonorisé que je faisais de Mademoiselle Cherhal.

Première partie, Mamani Keita, un brin répétitif, juste accompagnée d'un musicien, des rythmes africains, sans nuance, sa musique gagne quand le groupe est au complet. Là ça risquait pas de réveiller la foule. Après 4 chansons, il était temps de passé au plat de résistance.

La lumière se fait doucement sur la scène, le moment de découvrir des bombonnes suspendues et surmontées de lumière. Rappelons que le thème du dernière album est l'eau qui est aussi le titre de l'album.
Ca part sur les chapeaux de roue, batterie, le train est en marche, Jeanne percussionne sur son piano le regard coquin. "Canicule" ouvre le bal. Mais là un doute m'empare, j'entend moyennement la voix de Jeanne. Souvenir de Clichy, mais ce sera réglé par la suite. Ouf ! On retrouve une énergie rafraîchissante chez Jeanne, qui aime à ponctuer les chansons d'histoires. Elle est drôle, ça ajoute un peu plus à son charme. Car on a bien du mal détacher ses yeux de sa personne. Debout ou assise au piano, sa présence est indéniable. Pour la tenue de scène, des bottes montantes, on la croirait parée à partir faire une marche dans la forêt, une robe de cuir simple mais de bon goût, et c'est tout et bien suffisant. Mélange de nouveaux morceaux, tous ceux de L'eau figure dans la setlist et d'anciens, "La station", "Rural", "Un trait danger", une petite ballade sur les vélos et la chirurgie esthétique en duo avec la bassiste parfaite. Je n'ai point parler des musiciens, le guitariste, le batteur et la bassiste. Cette formation fonctionne à merveille, le tout est enlevé, ne trapine pas en route. 2 heures de bonheur, on se sent si léger en sortant, après 3 rappels. Elle repassera surement à Paris ou en banlieue, alors pas d'hésitation, faut y aller !


Tournée de "L'eau".

Web :

# http://www.jeanne-cherhal.com/ : à l'image du nouvel album, plutôt pas mal de trucs à voir, faut farfouiller un peu.
# http://www.totoutard.com : page sur "Tôt ou Tard" son label.
# http://www.je-suis-liquide.fr/forum/ : forum "Je suis liquide" digne successeur de "12 fois par an" ...


# Oui d'accord si tu veux - Live Trianon (2006) ... chirurgie esthétique et petits 2 roues motorisés !




# Merci - Live Trianon (2006) ... magnifique rappel un petit guitare/voix pour lequel je la remercie.